POUR L’ANIMAL

Avec la création du premier label de la filière viande «AGRI Natura» en 1989, nous avons fait œuvre de pionnier. Depuis, nous encourageons par des mesures ciblées les programmes de labellisation durables et la vente de viande suisse. Nous participons actuellement à un fonds en faveur des Programmes santé des porcs Plus, qui ont été lancés début mai 2018. Le bien-être animal est l’un de nos principes directeurs clés. Il est indispensable à la qualité et au plaisir. C’est pourquoi nous nous engageons dans ce domaine de manière responsable. Source de l’image: Proviande

Bildquelle: Proviande

Le 30 avril a démarré le système d’incitation en faveur des Programmes santé des porcs Plus des porteurs de projet Suisseporcs, Suisag, Qualiporc et Syndicat suisse des marchands de bétail (SSMB). Les deux programmes santé ont pour objectif d’optimiser et de réduire l’emploi d’antibiotiques dans les exploitations d’élevage et d’engraissement. En tant que membre de la chaîne de création de valeur de la viande porcine, notre responsabilité est également engagée. C’est pourquoi nous prenons part au financement de démarrage et veillons à une mise en application totale et uniforme.

Nous sommes convaincus que l’ensemble de la branche comme les consommatrices et les consommateurs profiteront de cet engagement en faveur du bien-être animal.

www.suisag.ch/content/schweine-plus-gesundheitsprogramme-auf-kurs 

avril 2018

POUR L’ENVIRONNEMENT

Dans le cadre des objectifs environnementaux de fenaco, nous nous engageons pleinement en faveur de la réduction des émissions de CO2: systèmes d’éclairage LED, récupération de chaleur et baisse de la consommation énergétique ne sont que quelques exemples de ce paquet de mesures. Depuis début 2017, nous nous approvisionnons en électricité exclusivement auprès de centrales hydrauliques suisses, car l’hydroélectricité suisse est une source d’énergie efficace et respectueuse de l’environnement. Vous trouverez de plus amples informations dans le rapport sur le développement durable de fenaco.

 

 

Les dimensions de la nouvelle centrale énergétique de l’abattoir Schlachtbetrieb St. Gallen AG (SBAG), construite sur la Schlachthofstrasse à Gossau, sont impressionnantes: la hauteur du seul réservoir d’eau chaude dépasse 16 mètres. La chaudière sera alimentée par des copeaux de bois naturels pour obtenir environ 200 mètres cubes d’eau chaude, qui alimentera un réseau de chauffage à distance parcourant toute la Schlachthofstrasse. Il fournira de la chaleur non seulement à SBAG, mais aussi aux bureaux, aux locaux d’exploitation et aux installations de transformation de nos deux sites de Saint-Gall et de Gossau.

«Les conduites du réseau de chauffage à distance existant doivent être remplacées de toute manière. Profitant de cet assainissement prévu, SBAG a décidé de changer de système de chauffage au profit d’une installation moderne à copeaux de bois, neutre en termes d’émissions de CO2.», explique Stefano Martinetti, responsable du département Sites et technologie chez Ernst Sutter AG et en charge de ce projet phare. SBAG fournit déjà de l’eau chaude à Ernst Sutter AG via le réseau de chauffage à distance. Ce qui changera, c’est que sa production sera désormais neutre en termes d’émissions de CO2.

Mise en service début 2019 Si SBAG est maître de l’ouvrage, c’est nous qui, en tant que copropriétaires, assumons la mise en œuvre technique et la direction du chantier. Ernst Sutter AG ne dispose pas seulement des terrains, mais aussi du savoir-faire et de l’expérience nécessaires pour mener à bien ce projet d’envergure. Par ailleurs, la nouvelle centrale énergétique est parfaitement dans l’esprit des efforts que nous avons entrepris dans le domaine du développement durable. Elle devrait entrer en service au printemps 2019.

 

décembre 2017

Dans le cadre de notre action en faveur de l’environnement, nous nous sommes engagés au début de l’année 2017 à ne plus alimenter nos cinq sites et nos deux plates-formes logistiques qu’avec de l’électricité produite par des centrales hydrauliques suisses. Nous misons donc pleinement sur l’hydroélectricité, une énergie durable. Sa production est neutre en termes d’émissions de CO2 et ne renforce pas l’effet de serre.

Pour Reto Sutter, Président-directeur général, le choix de cette source d’énergie s’inscrit dans une stratégie globale: «Nous nous efforçons en permanence de rendre notre activité plus durable et plus responsable. Chaque domaine est examiné de manière critique afin de déterminer son potentiel d’amélioration.» Ernst Sutter AG exploite ensuite ce potentiel étape par étape. Nous remplaçons ainsi progressivement toutes nos ampoules par leur équivalent LED. Avec notre installation photovoltaïque sur le toit de notre centre de transformation de la viande fraîche de Bazenheid, nous produisons aussi nous-mêmes une énergie plus respectueuse de l’environnement.

Contribution importante aux objectifs environnementaux de fenaco Filiale de fenaco, nous tenons une place importante dans la stratégie de développement durable de la coopérative en faisant le choix de l’hydroélectricité. Nous nous sommes ainsi fixé pour objectif de réduire de 15% nos émissions de C02 et d’améliorer de 20% notre efficacité énergétique à l’horizon 2020. En optant pour une énergie hydraulique neutre en CO2, nous lançons un signal fort en faveur d’une production d’électricité renouvelable durable en Suisse.

 

„Électricité Plus“ est un produit d’Agrola: www.agrola.ch/de/strom/strom-von-agrola/stromprodukte.html

janvier 2017

POUR L’ÊTRE HUMAIN

Nous nous engageons en faveur de la relève, par exemple en offrant des places de formation dans notre entreprise ou en parrainant les candidats aux championnats suisses et européens des jeunes bouchers-charcutiers. Nous investissons dans les formations initiales et continues de nos collaborateurs. Nos personnels d’encadrement suivent des formations telles que celle sur l’efficacité énergétique de fenaco. La sécurité au travail et la santé de nos collaborateurs sont tout aussi importantes à nos yeux. Les postes de travail ergonomiques sont un exemple des mesures préventives que nous engageons. Nos collaborateurs sont l’une des clés de notre succès. Nous voulons donc qu’ils se sentent bien chez Ernst Sutter AG.

Lors d’un arrêt cardiaque, chaque minute compte. Pour être en mesure d’apporter rapidement une aide en cas d’urgence, nous avons installé un défibrillateur sur chacun de nos sites et de nos plates-formes logistiques. Les collaborateurs de chaque département sont formés à son utilisation.

Face à une urgence, le pire est de ne rien faire. Une intervention résolue et les premiers soins sont en effet essentiels. Plus on lui apporte une aide rapidement, plus les chances de survie de la victime sont grandes, surtout dans le cas d’un arrêt cardiaque.

Les défibrillateurs peuvent sauver des vies. C’est pourquoi la direction d’Ernst Sutter AG a décidé de mettre en place un défibrillateur automatique dans chacun de ses établissements.

L’utilisation de ces appareils est aussi simple que possible et le système automatique intégré fournit des instructions utiles afin d’aider l’utilisateur. Il est néanmoins nécessaire d’être formé à l’utilisation des défibrillateurs – c’est en forgeant qu’on devient forgeron et qu’on acquiert les règles de sécurité permettant de parer à toute éventualité.

Nous avons donc organisé des formations à l’utilisation des défibrillateurs dans tous nos établissements. Les collaborateurs de chaque département ont pu se familiariser avec le maniement des appareils. Nous garantissons ainsi que les victimes pourront être aidées rapidement en cas d’urgence et que les personnes leur portant secours disposent du matériel nécessaire.

mai 2018

Consciente de sa responsabilité sociale, Ernst Sutter AG a de nouveau soutenu la population de Suisse orientale en 2017.

Avec une contribution de plus de 2000 francs, nous avons aidé les habitantes et habitants en difficulté financière des cantons de Saint-Gall, de Thurgovie, d’Appenzell Rhodes-Intérieures et d’Appenzell Rhodes-Extérieures. L’association «Ostschweizer helfen Ostschweizer» est une opération de collecte de dons organisée par le St. Galler Tagblatt, ainsi que d’autres journaux régionaux, TVO et FM1. Elle vise à aider les personnes et les familles précaires de Suisse orientale, des personnes avec des ressources très faibles qui, pour diverses raisons, passent entre les mailles du filet du réseau social et n’ont donc pas droit aux aides publiques.

À travers notre contribution, nous assumons notre responsabilité sociale et nous engageons en faveur du bien-être de nos concitoyens.

décembre 2017

Au cours des dernières années, nous avons professionnalisé notre dispositif de prévention des accidents de manière systématique et l’avons intégré à nos activités quotidiennes. Car la sécurité de nos collaboratrices et collaborateurs est une priorité absolue. Nous avons procédé à une identification systématique des dangers sur chacun de nos postes de travail. Sur la base de cette check-list, tous les collaborateurs sont formés et informés dès leur prise de fonction afin de garantir dès le début une utilisation appropriée et sécurisée des machines et des outils.

Si, malgré ces mesures, un accident survient, il est examiné en détail et ses causes sont recherchées. Nous n’éludons donc pas les faits. Lors de chaque accident, nous nous demandons au contraire comment éviter qu’il se reproduise. Cette analyse et cet examen sont intégrés à notre dispositif de prévention des accidents, ce qui nous permet d’identifier mieux encore les dangers potentiels.

L’efficacité de ces mesures est démontrée par l’identification des dangers liés aux coupures chez nos collaborateurs. En étroite collaboration avec l’assurance de branche, notre délégué à la sécurité a élaboré une solution pour les blessures relativement graves affectant la main qui guide la découpe. Ainsi le port d’un gant de protection sur cette dernière est-il désormais également obligatoire. Et les statistiques d’accidents parlent d’elles-mêmes: ce type de blessures appartient heureusement au passé.

 

septembre 2017